Merci Paris

« 2015 – La meilleure édition des Rencontres de l’Imaginaire de Sèvres en douze ans ». Jean Luc Riviera.

Le public au rendez-vous. Malgré les évènements. Envie de renaître ? Peut-être. Plutôt le signe du rebond de la SF. On la disait moribonde. Elle se faisait damer le pion par la fantasy et la bit-lit. Dépassée par l’avancée technologique. Un poil anxiogène. Il fallait dire aux gens que la SF était de la littérature générale pour qu’ils en lisent (cf Actes Sud et sa collection « exofiction »). Faux. Re-Faux. La SF renaît aussi. Elle se réinvente. Elle revient. Elle était bien là ce week-end. Avec ses couvertures colorées. Plus sympas que les blanches de la littérature du même nom ! Avec ses Stéphane Przybylski, ses Laurent Whale et ses Estelle Faye (car oui en SF maintenant il y a beaucoup d’auteures). Merci Paris ! Merci Jean-Luc !

Cet article a été publié dans Salons et Festivals, Selon l'humeur du jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s