Paradoxe de Fermi

Le paradoxe de Fermi. 150 milliards d’étoiles dans la Voie Lactée et 100 trilliards dans l’univers. Statistiquement, il doit y avoir d’autres formes de vie que la nôtre. Mais s’il existait une vie extraterrestre intelligente, ses signes seraient parvenus chez nous au cours des deux millions d’années passées. Des ondes radio. Tranquillement. A la vitesse de la lumière. Où sont-elles ?  

Seuls ou non dans l’espace ? Dans les deux cas, les implications philosophiques et religieuses sont vertigineuses. Si nous sommes uniques (ce qui est finalement improbable), notre responsabilité à l’égard de la préservation de la vie et des espèces est immense. Si nous ne le sommes pas, Dieu va devoir encaisser le choc.

Seuls, nous ne l’étions pas au Festival Zone Franche de Bagneux 2012,  pour discuter de ces questions. Editeurs, auteurs, libraires, visiteurs et lecteurs au rendez-vous. Les conférences étaient excellentes. Tout le monde était là malgré le froid martien (depuis le temps qu’on réclame un festival de l’Imaginaire dans le Sud de la France…).

Thème cette année : Destination univers. Un immense champ de l’astrophysique s’est ouvert en 1994 : la découverte de la première exo-planète par Michel Mayer et Didier Queloz. Depuis, 755 exo-planètes ont été repérées, 1000 de plus sont en stock. 4 ou 5 sont de type terrestre et 1 dans la périphérie habitable de son étoile. Reste à analyser son atmosphère, si elle en a une. La vie peut prendre bien des formes et s’adapter à des conditions extrêmes (eau bouillante, acide, radio-active…) ou même à une étoile à neutrons dans la littérature de Robert L. Forward (les Cheela). C’est là que la science-fiction prend le relai de la science.

Le voyage intersidéral, principal obstacle à l’observation des vies extraterrestres, n’en est plus un dans l’écriture. Et le champ de liberté est immense. La science-fiction peut imaginer toutes les formes de vie, même les moins ciné-géniques. Elle en a le temps. La hardiesse. Précision des descriptions. Tout cela pour quoi ? Pour parler de l’homme. Découvrir d’autres peuples pour en faire un miroir du genre humain. Incorrigibles. Pierre Bordage dit à Bagneux « Plus on va loin, plus les caractéristiques humaines se dégagent ».

Surtout, la science-fiction ça coûte moins cher. Visiter toutes sortes de galaxies. Gratis ou presque. « Pour 20 euros, on peut partir très loin, car l’imagination n’a pas de limites » (Pierre Bordage).

Les probabilités sont favorables. Il doit y avoir de la vie dans l’univers. On a envie qu’il y en ait. Sur Mars : +5 degrés au plus fort de l’été en équateur et -180  degrés partout ailleurs. Chercher encore. De la vie souterraine ou des traces de vie du passé. Ce serait une découverte cruciale. En attendant, trouver la  littérature. « La SF est la continuation de la science par d’autres moyens » dit Roland Lehoucq. Le space opera est sans doute le dernier genre qui n’a pas été rattrapé ou dépassé par la science.

Voilà une synthèse des tables rondes 2012. Mais la vérité est que je n’étais pas à Bagneux, hélas. J’ai exceptionnellement loupé le festival cette année. Zut. Comment me rattraper ? Les discussions avec éditeurs et auteurs sont irrémédiablement perdues dans une réalité parallèle. (Un pont temporel s’ouvrira en 2013 -après la fin du monde). Rattrapage sur le Net pour les conférences. Vidéos autorisées ou pirates des principales tables rondes, petits films des stands sur smartphone, impressions bloggiques. Comme un reflet, dans lequel je me vois, une fois encore à la recherche de mon édigraal. C’est comme la vie dans l’univers . Il existe ou pas ?

Il y avait aussi une intéressante table ronde sur l’auto- édition, avec une excellente page de Jean-Claude Dunyach sur comment y parvenir. Je copie le lien ci-dessous.

http://jean-claude.dunyach.pagesperso-orange.fr/Ebooks.html

Cet article a été publié dans Salons et Festivals, Selon l'humeur du jour. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s